Tous les articles par Ettougourti

Les Elections en Tunisie ..Mariage forcé …Mariage sans Amour

Les Elections en Tunisie ..Mariage forcé …Mariage sans Amour
par Ettougourti Mohamed Ali


L’élue de leur cœur est belle. Elle n’est pas jeune mais elle n’a rien perdu de ses attraits , de ses atouts, de sa beauté.
Elle est de celles que le temps n’a aucun effet sur elles.

Éternellement belle, éternellement attirante.

Son homme, paix à son âme, était un simple mortel parmi les mortels. l’heure venue, il est parti, il a regagné le ciel.

Notre Belle est désormais de nouveau veuve.

Les prétendants ne manquent pas.ça se bouscule au portillon.

Les hommes elle ne les connait que trop bien.

La plupart s’aiment trop, mégalomanes et égocentriques.

La plupart, alors qu’il n’y a plus d’amour, s’entêtent à rester..refusent de partir.

il y a les amoraux et les immoraux…

Il y a ceux à la foi vacillante et à la morale élastique..

Notre belle est inquiète. L’homme qu’elle attend ne s’est pas pointé, ne s’est pas présenté, ne s’est pas manifesté.

L’a-t-on sciemment écarté, empêché, dissuadé de se présenter ?

Il y avait bien une bonne centaine de prétendants qui n’ont d’yeux que pour notre charmante et belle veuve éplorée.
Mais certains ne sont pas sérieux. Ils n’en reste plus désormais… qu’une trentaine.

Certains parmi les prétendants lui font peur par leur look, par leur démarche, par leur gesticulation, par leur discours.
Ils lui rappellent trop ses ex violents et méchants, ils l’ont dépouillé de ses biens, lui ont fait endurer un véritable calvaire, maltraitant, torturant, tuant, ses enfants.

Certains des prétendants sont de vieilles connaissances.

Elle les connait bien pour avoir flirté un temps avec eux.

Elle a eu même une petite aventure sans lendemain avec quelques uns. Ils sont infidèles, arrivistes et corrompus..

D’autres apocalyptiques évoquent sans se lasser la fin du monde et les terribles catastrophes qu’ils annoncent chaque jour pour demain… Des rabats joie, désagréables et stériles.

D’autres parmi les prétendants l’amusent sans l’intéresser.

Naïfs Ils refusent de grandir, figés dans le temps ils rêvassent la tête dans les nuages et les pieds dans le vide.

Il y a bien sûr les beaux parleurs. Mais c’est bien connu une longue langue a de courtes mains..et puis ceux qui parlent beaucoup mentent beaucoup.

Certains des prétendants l’agacent. Ils s’entêtent à lui rappeler qu’ils lui ont sauvé la vie, que sans eux elle aurait, ainsi que ses enfants, tout perdu.
Notre belle n’en croit pas un mot. Son salut elle le doit à ses enfants, tous ses enfants.
Elle croit que La « reconnaissance n’est pas un droit qu’on puisse exiger ». (Jean Jacques Rousseau).
Elle croit que la « valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir » (Albert Einstein).

Reste les hommes « biens ». Bonne éducation, rhétorique savante et brillante..Sauf qu’ au lit ils sont un mauvais coup, sur le terrain ils sont nuls.

Parmi les prétendants, des prétendantes se sont présentées.

Notre Belle est bien tentée. Le mariage homosexuel ne l’effraie pas. le scandale ne l’lui fait pas peur.
Mais comment peut-on songer se marier avec la maîtresse de son ex ?

Notre belle mariée est désappointée. Elle cherche toujours l’homme de ses rêves. Ses enfants la pressent de refaire sa vie. Elle n’en a vraiment pas envie.

Dans le pays les prochaines élections s’apparentent désormais de plus en plus à un mariage forcé, dans le meilleur des cas à un mariage sans Amour.
Triste fin ?