Archives par mot-clé : musique arabe

المماليك محمد عبد الوهاب

050515_2022_1.png

للاستماع ملف ميدي fichier midi, midi file

Mohamed-Abdelwahab-El-Mamalik.mid (113 téléchargements)

partition fichier PDF, sheet music, نوتة موسيقية

Mohamed-Abdelwahab-El-Mamalik.pdf (130 téléchargements)

[abcjs]
X:1
T:المماليك محمد عبد الوهاب

L:1/8
Q:1/4=104
M:4/4
I:linebreak $
K:Ab
V:1 treble
V:1
B4 c4 | c2 d2 c2 B2 | c>d cB A4 | Bc/d/ cB A3 G | cBAG F2 G2 | G2 B2 =A4 |$ Bc/d/ cB A3 G | %7
w: creator:~ *|||||||
A3 G cBAG | F2 G4 A2 | (3cBA (3GFE (3DCB, .F2 | z4 (3AGF (3BAG |$ (3FED (3CB,C E2 F2 | B,2 C4 D2 | %13
w: ||||||
C3 E D2 CF | A3 G G2 =EG | B4 c4 | c2 d2 c2 B2 | c>d cB A4 |$ Bc/d/ cB A3 G | cBAG F2 G2 | %20
w: |||||||
G2 B2 =A4 | Bc/d/ cB A3 G | A3 G cBAG | F2 G4 A2 |$ (3cBA (3GFE (3DCB, .F2 | z4 (3AGF (3BAG | %26
w: ||||||
(3FED (3CB,C E2 F2 | B,2 C4 D2 | F3 E =D2 CF |$ A4 d2 cC/C/ | F3- F/-(3:2:2F/4F/8=E/8F/8 _E4 | %31
w: |||||
=e3- e/-(3:2:2e/4e/8_e/8=e/8 _e4 | c4 _c2 B2 | F4 =E2 _E2 | F2 =E2 C4 |$ B,2 A,2 G,2 E2 | %36
w: |||||
[M:2/4] F/=E/F/G/ A/G/A/F/ | G/F/G/=E/ FC | F/=E/F/G/ A/G/A/F/ | G/F/G/=E/ FC |$ %40
w: ||||
B/=A/B/c/ =d/c/d/c/ | c/B/c/=A/ BF | B/=A/B/c/ =d/c/d/c/ | c/B/c/=A/ BF | ed/c/ Bc |$ dB/A/ GB | %46
w: ||||||
cB/A/ GB | =EG F2 | ed/c/ Bc | dB/A/ GB | cB/A/ GB | =EG F3/2-F/4>B/4 |$ AG Fc3/4-c/8B/8 | %53
w: |||||||
AG F3/2-F/4>B/4 | AG Fc3/4-c/8B/8 | AG F3/2-F/4>e/4 | dc Bf3/4-f/8e/8 | dc B3/2-B/4>e/4 |$ %58
w: |||||
dc Bf3/4-f/8e/8 | dc B2 | ed/c/ Bc | dc/B/ AB | cB/A/ GB | =EG F2 | ed/c/ Bc | dc/B/ AB |$ %66
w: ||||||||
cB/A/ Gc | E2 F2 | B,2 C2- | C2 D2 | C3 E | D2 CF | A3 G | G2 =EG | B4 | c4 | c2 d2 |$ c2 B2 | %78
w: ||||||||||||
c>d cB | A4 | Bc/d/ cB | A3 G | cB AG | F2 G2 | G2 B2 | =A4 | Bc/d/ cB |$ A3 G | A3 G | cB AG | %90
w: ||||||||||||
F2 G2- | G2 A2 | (3cBA (3GFE | (3DCB, .F2 | z4 | (3AGF (3BAG |$ (3FED (3CB,C | E2 F2 | B,2 C2- | %99
w: |||||||||
C2 F2 | E=E G2 | F=E _E2 | =DC F2 | ED DC | C2 B,C |$ DE C2- | C2 z2 | %107
w: ||||||||
[/abcjs]

(76)

موسيقى حياتي محمد عبد الوهاب

050515_2022_1.png

معزوفة حياتي لمحمد عبد الوهاب

البداية من مقام الفرحفزا على اليكاه – او صول مينور

ثم الانتقال الى السلم الكبير الدو ماجور رمز العظمة والقوة والمجد
واخيرا الفامينور او نهاوند على الجهاركاه في مرحلة ثالثة رمز الضعف والشيخوخة .

الختام يستعرض كامل درجات المقام من العشيران الى جواب الحسيني

[abcjs]
X:1
T:حياتي محمد عبد الوهاب
M:3/4
L:1/8
K:Bb
G,3 G,2 | G,3G,3 | G,2 G,3G,3 | G,2 G,G, |
B,2 D2 ^C2 | B,2 D>^C B,3 |G, B,B, B,2 |
D2 ^C2 B,2 | D>^C B,2>G,2 | B,B, D>^C B,3 |
G, B,B, D>^C | A,2 A,2 C2 | B,2 A,2 A,2 |
c2 B2 A4 | G,2 B,2 | D2 ^C2 B,2 |
D>^C B,2>G,2 | B,B, B,2 D2 | ^C2 B,2 D>C |
B,2>G,2 B,B, | D>^C B,2>G,2 | B,B, D>^C A,2 |
A,2 C2 B,2 | A,2 A,2 c2 | B4< A4 |
e4 | d2 ^c2 B2 | ^c2 dD D2 |
e4 d2 | ^c2 B2 c2 | dD D2 e4 |
d2 ^c2 | B2 ^c2 d3 |E/F/G/A/B/ c0< d0 e4 |
d2 ^cd e=e | f^f g2 GG, | e=e f^f g2 |
G2 G2 =B2 | A2 G2 A2 | =B2 A4 |
G2 =B2 A2 | G2 A2 =B2 | A4 G2 |
=B2 A2 G2 | A2 =B2 A4 | G2 =B2 |
A2 G2 G2 | =B2 cB AG | A=B c2 c2 |
c=B Bc BA | A=B AG AB | c2 c2 c=B |
=Bc BA AB | A=B GA Bc | d2 ^c2 (3cd=e |
d2 ^c2 =B2 | (3=Bcd c2 B2 | A2 (3A=Bc BA |
G2 _A2c2 |B2_A2B2 |c2B4 |
_A2c2B2 |_A2B2c2 |B4_A2 |
c2B2_A2 |B2c2B4 |_A2c2 |
B2_A2B2 |c2^c =cB | _AB c^c2c2 |
^c =cc ^c=c | BB cB _AB | c^c2c2c |
cc ^c=c BB | cB _AA Bc | ^ce2d2(3def |
e2^c2=c2 |(3c^cec2=c2 |B2(3Bc^c=c2 |
B2_A2B3 | cB cB | c2 cB c_A2c2 |B2_A2(3A,=A,B, |(3=B,C^C(3DE=E(3F^FG |
(3AB=B(3Bc^c(3de=e |(3f^fg_a6 |e/d/ c/B/_A/ |
[/abcjs]

(239)

مقام النوأثر

مقام النوأثر

من فصيلة الحصار عدد أصواته ديوانين

راست – دوكاه – كرد – حجاز – نوا – حصار – نهفت – كردان – محير – سنبلة – جواب الحجاز- جواب النوا

جواب الحصار – جواب النهفت – جواب كردان

do re mib fa# sol lab si do re mib fa# sol lab si do

nawther1

عدد عقوده أربع

الاول نوأثر على الراست ذو خمس

راست – دوكاه – كرد – حجاز – نوا

do re mib fa# sol

nawther2

العقد الثاني

حجاز على النوا

نوا- حصار – نهفت – كردان

sol lab si do

nawther3

العقد الثالث نواثر على الكردان

كردان محير سنبلة جواب الحجاز جواب النوا

do re mib fa# sol

nawther4

العقد الرابع حجاز على النوا

جواب النوا – جواب الحصار – جواب النهفت – جواب الكردان

sol lab si do
nawther5

الدخول من من العقد الاول على الراست

ويستحسن الهبوط الى اليكاه قبل الاستقرار على الراست

من كتاب الموسيقى النظرية لسليم الحلو

(407)

حسيني عشيران

حسيني عشيران

يمتد ديوانين كاملين من عشيران الحسيني الى جواب حسيني

عشيران – عراق – راست – دوكاه – سيكاه – حهاركاه – نوا – حسيني – اوج – كردان – محير – جواب سيكاه – جواب جهاركاه – جواب نوا – جواب حسيني

la – sisb- do – re – misb – fa – sol – la – sisb – do – re – misb – fa – sol – la

ouchairan1

و تستبدل السيكاه بالكرد و الجهاركاه بالحجاز ليعمل نوأثر على الراست

ouchairan2

عدد عقوده اربعة

الاول وهو عبارة عن بياتي على العشيران – عشيران -عراق – راست – دوكاه

la – sisb – do – re

ouchairan3

العقد الثاني وهو عبارة عن بياتي على الدوكاه – دوكاه – سيكاه – جهاركاه – نوا

re – misb – fa, sol

ouchairan4

العقد الثالث وهو عبارة عن بياتي على الحسيني – حسيني – اوج – كردان – محير

la – sisb- do – re

ouchairan5

العقد الرابع وهو عبارة على بياتي على المحير محير – جواب السيكاه – جواب الجهاركاه- جواب النوا

re- misb – fa – sol

ouchairan6

يبدأ من العقد الثالث من درجة الحسيني ثم الهبوط الى العقد الاول في حالة الصعود الى العقد الرابع يستحسن الهبوط عقد فعقد الى العقد الاول

من كتاب سليم الحلو الموسيقى النظرية

(77)

Les problèmes posés par la transcription automatique de la musique orientale

Les problèmes posés par la transcription automatique de la musique orientale

Par Ettougourti Mohamed Ali

copiste

Depuis presque plus d’une année le site s’est lancé dans la transcription automatique des meilleurs morceaux de musique arabe, orientale, tunisienne, nord-africaine, le tout dans le but d’archiver une part intrinsèque de la culture arabe, orientale, africaine, méditerranéenne. 
Nous avons tenu dans cette œuvre à utiliser un logiciel spécial que nous avons conçu à l’occasion. Guidé par la réaction des utilisateurs et autres amis et proches nous avons cherché à  chaque fois à améliorer le rendu du software et la qualité du produit final.
Nous ne  sommes pas à vrai dire contents de ce que nous avons fait jusqu’à présent. Nous pensons que nous pouvons faire mieux !
 
Les problèmes ne se posent pas au niveau de la quantité du travail à fournir. 
Si le chantier reste immense et la matière à numériser et à  archiver est abondante, Il est toujours possible évidemment de faire le tri ou de laisser la décision à nos abonnés et autres « followers » en se contentant de répondre à leurs demandes. Nous n’avons nullement la prétention de tout archiver non plus !
Les vrais problèmes se posent  en vérité à un autre niveau : celui de la qualité.
Transcrire de la musique demande en général 
-de reconnaitre la note musicale d’un point de vue hauteur et durée.
-de détecter le rythme, le mode, l’armature, la mesure…
- si possible de reconnaitre l’instrument musical pour rendre le timbre et la couleur spécifique dans lesquels la note est jouée.
Pour la musique orientale les difficultés sont à la fois plus simples et plus difficiles à surmonter.
Elles sont plus simples dans le sens ou la musique orientale et arabe est   généralement à quelques exceptions près, monophonique nous entendons par là qu’une seule note, ou plus exactement "pitch", est jouée à la fois même si plusieurs instruments jouent la même note/pitch à des timbres différents et à des hauteurs différentes.  
Nous ne devons pas donc, en principe, connaitre les problèmes rencontrés dans la transcription de la musique occidentale généralement polyphoniques où  plusieurs notes/pitchs sont jouées en même temps.
La transcription de la musique orientale soulève une difficulté qui lui est propre : Le mode ou le maqam est souvent divisé en 24 quarts de tons et non pas en douze demi-tons égaux. Sauf pour les modes que la musique orientale partage avec la musique occidentale tel par exemple le Ajam, ou le nahawend, qui correspondent parfaitement au mode mineur et majeur occidentaux.
Les autres « bayati », « rast », « sika » , « irak » ,restent bien paritculiers à la musique arabe.
Cette caractéristique du maqam nous oblige à une analyse encore plus fine au niveau de la hauteur de la note afin de distinguer la note « sika » par exemple qui se situe à un quart de ton plus bas que la note mi, du mi naturelle connu sous le nom « boussilik » dans la musique arabe, ou du mi bémol, connue sous le nom « kurd ».
Si l’analyse des fréquences musicales ne pose pas de problèmes insurmontables, nous pouvons affiner l’analyse jusqu’à moins d’un pour cent , le rendu musical et la visibilité de l’analyse restent des problèmes plus ardus à résoudre.
Car si la norme midi, « musical instrument digital interface », que nous avons adopté dans notre approche d’archivage est une norme internationale, if faut surtout entendre par là…qu'elle est occidentale.
 Elle n’a pas prévu l’usage de la micro-tonalité sauf pour d’effets spéciaux d’ornement tel par exemple le « glissando ».
Nous nous trouvons donc obligés de réinventer la roue en essayant de reprogrammer la carte son midi pour jouer une « sika » , un « ouj » et pour satisfaire l’oreille attentive de l’utilisateur. 

Or les différentes cartes midi ne réagissent pas toutes de la même manière et ne sont pas toutes programmables de la même façon. De plus la norme midi exige que la programmation d’une note par exemple « mi » moins quart de ton, reste la même pour tout le morceau joué.
 Le compositeur ne l'entend pas de cette oreille, sans jeu de mots, et il peut alterner les « bussiliks », les « sikas », et les « kurds » dans un même morceau…Aucune limite à la créativité ne doit être posée. 

L’astuce serait donc de résilier le code et de  réinitialiser la carte midi après par exemple chaque « sika » .Cette façon de faire augmente de manière sensible le  code  de programmation et de numérisation pour chaque morceau pour un  résultat qui  reste somme toute modeste : en effet un son indésirable est perceptible à chaque réinitialisation de la carte midi vient influer sur la qualité du rendu musical, d’autre part la visualisation de la programmation dans la partition finale n’est pas  possible puisque les softwares midi ne reflètent pas la note au quart de ton. Cette dernière sera affichée « naturelle » ou baissée d’un « bémol » ou élevé par un  « dièse » plus haut.
Une deuxième astuce serait de programmer pour une seule fois un canal des 15 canaux de la carte midi en le dédiant à une note spécifique la fameuse « sika » par exemple…

nous avons adopté cette dernière solution.
Nous proposerons dans une première étape sur le site la transcription en quart de ton au niveau son, en attendant dans une deuxième étape de pouvoir résoudre le problème de l’affichage au niveau de la partition.
Plusieurs morceaux transcris seront repris pour améliorer encore plus la qualité de la transcription proposée. Nous commencerons par les morceaux qui ont été le plus téléchargés par nos utilisateurs.
Nous indiquerons dans chaque fichier midi si les notes au quart de ton ont été programmées ou pas. Nous inviterons nos chers abonnés et utilisateurs à écouter les deux morceaux : en demi-ton et en quart de ton et de nous faire part de leurs appréciations et de leurs critiques. deux morceaux en quart de ton seront publiés en utilisant les deux techniques de programmation, nous espérons ainsi recueillir les suffrages des utilisateurs quant à la meilleure façon de procéder: réinitialiser la carte après chaque note jouée ou dédier un canal pour chaque note quart de ton.

(61)